FAQ


Comment faire partie des prestataires de CETRA ?

Envoyez-nous votre CV et remplissez le formulaire en ligne. Nous étudierons votre candidature. Nous évaluerons vos diplômes et compétences, et s’ils satisfont à nos critères, ces informations seront saisies dans la base de données de CETRA. Les prestataires sont ensuite sélectionnés au cas par cas pour chaque projet, en fonction de leurs domaines d’expertise, de leurs qualifications et de leurs tarifs.

Quelles sont les modalités de paiement ?

Pour être payé(e), vous devez nous envoyer une facture par e-mail, par fax ou par courrier. La facture doit préciser le numéro du bon de commande émis par CETRA, la langue, le travail réalisé et le tarif. Les traducteurs sont payés en dollars américains. Pour les traducteurs basés en Amérique du Nord, les paiements se font par chèques d’entreprise. Pour les autres, les paiements se font par PayPal ou par virements bancaires.

Quels sont vos délais de paiement ?

Les délais de paiement appliqués par CETRA à tous les traducteurs sont de 45 jours nets, c’est-à-dire 45 jours civils à compter de la date de votre facture, sauf s’il en a été convenu autrement à l’avance.

Comment savoir si je suis enregistré(e) dans la base de données de CETRA ?

Contactez-nous par e-mail, nous vérifierons notre base de données. Comptez un délai de trente jours après avoir rempli le formulaire en ligne. Passé ce délai, vous pouvez nous contacter à ce sujet à tout moment.

Peut-on poser des questions lorsqu’on travaille sur un projet ?

Bien sûr ! À vrai dire, CETRA préfère les traducteurs qui n’hésitent pas à poser des questions sur la terminologie ou sur les autres difficultés qu’ils rencontrent. Si un traducteur livre un projet particulièrement complexe sans avoir posé la moindre la question et sans faire de commentaires sur la traduction, cela nous fait douter de la qualité de la traduction et de l’intégrité du traducteur.

Mes traductions seront-elles relues par une autre personne ?

D’une manière générale, chaque traduction fait l’objet d’une relecture puis d’une revue en interne. Cela ne doit toutefois pas jouer sur la qualité de vos traductions, et vous ne devez pas compter sur le relecteur ou le correcteur pour rattraper vos erreurs. Ils pourront les corriger, mais ils donneront également leur avis sur la qualité de la traduction.

Puis-je sous-traiter à d’autres traducteurs les projets confiés par CETRA ?

Tous les documents que nous envoyons à nos prestataires sont la propriété de CETRA ou de son client. Ils ne peuvent être reproduits, diffusés, ni divulgués. CETRA interdit à ses prestataires de sous-traiter les projets sans autorisation préalable.

CETRA peut-elle m’aider à obtenir des habilitations de sécurité ?

CETRA a conclu plusieurs contrats de traduction avec le gouvernement américain, et certains projets exigent des habilitations de sécurité. La plus courante est l’habilitation « Public Trust » qui peut être obtenue par les citoyens américains et les résidents permanents. Elle nécessite de donner ses empreintes et de remplir trois formulaires. CETRA fournira aux candidats tous les formulaires nécessaires. Le questionnaire principal peut être prévisualisé.